AUJOURD'HUI ON VA CAUSER...

Aujourd’hui on va causer simplicité

Coucou toi,

Aujourd’hui je reviens avec un article un peu particulier, je vais te parler d’un film que je connais depuis un certain temps et qui m’a énormément marquée, touchée, et qui à plus ou moins changer ma vision des choses dans la vie. Disons que j’ai trouvé ma petite recette pour être heureuse et avoir le sourire :).
Y’a environs 2 semaines, je me suis rererererererere – regarder Into the Wild, avec toujours autant de passion et d’admiration pour cet homme, que j’aurais aimé croiser. En effet Into the Wild retrace l’histoire vraie de Christopher McCandless qui après être diplômé à décider de tout plaquer et de partir sur les routes, seul, sans cigarettes, sans téléphone, sans rien. Après avoir fait de nombreuses rencontres et avoir traversé de nombreux Etats, c’est alors qu’il décide de partir vivre 1 an en Alaska au milieu de la nature. Je ne révélerais pas la fin du film (si jamais tu ne l’as pas vu haha).
 
 
Et là tu vas te dire, mais ma pauvre Anaïs, tu veux te retrouver seule à sillonner des pays entiers? Bien sûr que non, bien que j’aimerais partir avec des potes, avec seulement un sac à dos et vivre au jour le jour sans se poser de questions, puis pourquoi pas faire la fameuse route 66 en vanne, ou encore visiter différents pays avec la plus grande simplicité du monde et rencontrer des personnes merveilleuses (bonjour le rêve de ma vie). 
 
Là n’est pas la question haha. Ce film m’a bouleversée, touchée, marquée, je l’ai vu pour la première fois, il y à environs 2 ou 3 ans, je ne sais plus. A l’époque, j’avais déjà ce rêve un peu fous de partir à l’aventure, j’avais déjà cet état d’esprit un peu “Je me prends pas la tête” . Mais après avoir vu ce film, j’ai pris conscience que je me posais vraiment trop de questions, qui au final sont tellement futiles et dérisoires, je me prenais la tête pour des choses qui n’en valaient tellement pas la peine. Tu sais ces petites questions/réflexions sans importances majeures qui arrivent le soir et qui t’empêchent de dormir ou qui t’empêchent de profiter vraiment à fond. Tu passes trop de temps à peser le pour et le contre, qu’au final tu finis par oublier de vivre
 
Puis avec le temps j’ai appris, j’ai appris à ne plus me poser ces fameuses questions, qui t’encombrent le cerveau inutilement. J’ai appris à profiter pleinement de chaque petits moments de bonheurs partagés, que ce soit un coucher de soleil, ou un truc de fous furieux avec mes potes. Juste profiter et ne plus se prendre la tête. T’as pas besoin de te droguer ou de te bourrer la gueule tous les week-ends. Juste apprécier et profiter des petits plaisirs de la vie. Arrêter de se dire que si demain tu décides de faire un truc stupide ou encore de te balader habiller en licorne bleu, tu vas passer pour jenesaisquoi ou avoir la honte de ta vie. Au fond ce qui compte c’est d’être sois-même, à 100%, tout le temps et ne pas se soucier de ce que va penser ou dire Mr ou Mme X. J’ai appris à être positive, et à ne pas baisser les bras (si t’es en manque de motivation, tu peux compter sur moi, j’en ai à revendre). Car oui sache-le, le positif, attire le positif 🙂 (testé et approuvé). 
 
Plus on avance, et plus j’ai l’impression qu’on n’arrive plus à être simple et apprécier la simplicité des choses. On à plus de surprise aujourd’hui.  Certes oui, nous avons tous des besoins matériels, moi la première, mais ça ne veut pas dire que l’on ne peut pas se contenter des petites choses simple, et de savoir les apprécier
 
Je ne dis pas qu’il faut se foutre de tout, non loin de là, il faut juste prendre conscience des choses réellement importantes :). 
 
Et comme Christopher McCandless l’a dit, “le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé“.
 
Tout ça en ayant vu un film? Oui. 
 
Et toi, ça t’es déjà arriver? 

N’hésite pas à t’abonner à mes réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr, Pinterest) que tu retrouveras en haut sur ta droite ou tout en bas de l’article! 🙂

 
On se retrouve mercredi pour un nouvel article! 🙂
 
Enjoy! 

 

19 Comments

  1. Kelly plt

    25 mars 2015 at 10:36

    Toutes les choses que tu dis sont tellement vrais, et quand je regardes les gens de mon âge qui se bourre la gueule, déprime, sont négatifs sur tout ça me soule tellement 🙁 J'ai pas encore vue se film et je me rend compte que c'est une grosse erreur, ce serra certainement le prochain film que je vais regarder (quand j'aurais le temps) haha

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      25 mars 2015 at 14:39

      Moi aussi, la vie n'est pas faite pour bouder, déprimer, ou s'énerver pour un rien.
      Comme je t'ai dit sur Twitter, dis moi ce que tu en penses :)! A mes yeux, ce film, est un film historique ♥.

  2. TheWorldOfLukoum

    25 mars 2015 at 11:19

    Tu as bien raison ce sont les petites choses de la vie qui font le bonheur 🙂
    Bisous 🙂

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      25 mars 2015 at 14:39

      Je n'aurais pas dis mieux ♥.

      Bisous :*

  3. prettynaive7

    25 mars 2015 at 12:51

    Ton texte m'a vraiment touché 🙂 je m'y suis pas mal retrouver. Personnellement j'adore regarder ce genre de films totalement bouleversants qui justement nous font nous questionner sur la vie, sur nous même et on peut dire qu'Into The Wild est parfait pour ça !

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      25 mars 2015 at 14:41

      Waouw! Je suis touchée également 🙂 ♥!
      Exactement, ce genre de film complètement dingue qui font que ta vie prends un tout autre tournant :)!
      D'ailleurs si tu en as quelques uns en réserve, je suis preneuse :D!

  4. Chloé Albt

    25 mars 2015 at 14:14

    J'ai adoré ton article, je me suis complètement retrouvée dans le côté "aventurière" même si je n'ai jamais osé sauter le pas ^^ Tu m'as fais prendre conscience aussi du fait que je me prenne trop la tête sur le quand dira t-on ou le regard des gens (j'ai arrêté de courir depuis que les jours ont rallongés pour pas que des gens me voient, totalement bête..) Merci pour ce bel article!! 🙂

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      25 mars 2015 at 14:44

      Merci beaucoup! ♥
      Haha, je comprends, c'est pas toujours évident de sauter ce pas là, mais un jour peut-être :)!
      Et bien j'en suis ravie alors, tu verras, c'est un travail long à faire sur soi, mais quand on arrive au bout, crois moi que tu es bien plus heureuse, tu finis même par te dire "Mais j'ai été con de me priver pour ça" :)!
      Merci à toi ♥.

  5. Jules G

    25 mars 2015 at 15:18

    C'est très beau ce que tu as écris !
    Sinon, ce film, je ne l'ai pas vu en entier, j'ai du voir le début et la fin ( je ne sais pas pourquoi d'ailleurs), il faudrait que je le re-regarde 🙂

    Bises ma belle <3

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      25 mars 2015 at 16:57

      Merci beaucoup ma jolie ♥.
      Peut-être que monsieur sommeil était venu te chercher :p! Tu me diras ce que tu en penses :)!

      Bisouuuuuuus ♥.

  6. Thérèse

    25 mars 2015 at 21:27

    Je n'ai jamais vu ce film, mais voir comme il t'a fait réfléchir me donne envie de le voir !
    Je n'ai jamais été nue grande aventurière et je suis du genre à oublier de vivre, alors merci pour la remise en place des idées 🙂

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      26 mars 2015 at 21:06

      Je te le conseil vivement alors et si tu le regardes, n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé :)!

      Mais c'est avec plaisir. Faut profiter ♥.

  7. Thefrancisdiary

    29 mars 2015 at 18:56

    J'avais adoré ce film qui remet tellement les choses en place en ce qui concerne les priorités dans une vie! Une belle philosophie!
    Des bisous!

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      29 mars 2015 at 20:11

      Exactement, ce film remet les choses en place comme il se doit!
      Merci bien :).

      Bisous ♥.

  8. Freyja

    29 mars 2015 at 19:04

    Je suis particulièrement d'accord avec toi sur ce que tu as dit ici, et surtout sur le fait que l'on a du mal à apprécier et à se contenter de simples choses, on demande toujours plus, toujours plus exigeant. La vie qui passe, la vie professionnelle, nos rencontres, les influences extèrieures… tout ca nous pousse à nous adapter à un nouveau cadre, et on perd la notion de simplicité. Parfois il m'arrive de me poser et de regarder un peu en arrière, et je reste un peu sans voix. il faut savoir s'arrêter, respirer, méditer pour garder sa simplicité, éviter d'en demander toujours plus.
    Personnellement, j'ai adoré ce film, il véhicule beaucoup d'idées clés 🙂

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      29 mars 2015 at 20:12

      Oui, mais c'est aussi la société qui veut ça malheureusement (a la société, j'en aurais des choses à dire).
      J'aurais pas dis mieux en tout cas, il faut savoir s'arrêter comme tu dis :).
      Oui énormément je dirais! 🙂

      Bisouuuus ♥.

  9. Apolline Cornuet

    3 avril 2015 at 15:01

    Très chouette article à lire, et ça résume bien ma pensée, du moins ce que j'essaye d'incorporer chaque jour un peu plus dans ma vie 🙂

    1. A BUNCH OF FUTILITIES

      7 avril 2015 at 17:44

      Merci :)! J'en suis ravie alors ma jolie 🙂 ♥.

  10. Souris à la vie – A BUNCH OF FUTILITIES

    13 novembre 2016 at 15:36

    […] réellement donné envie de l’écrire, de te le partager. Il vient un peu compléter cet article là en quelques sortes, que je t’invites à lire si ce n’est pas déjà fait :). […]

Leave a Reply